|

Le volet général

Ce volet reprend les informations générales relatives à l’enfant. Ces données serviront en cas de classement, si l’établissement reçoit plus de demandes d’inscription qu’elle n’a de places, elles sont donc déterminantes. Elles doivent être vérifiées et complétées par les parents. Une erreur dans les informations mentionnées sur le formulaire peut avoir de lourdes conséquences en cas de classement.

Quel(s) domicile(s) les parents peuvent-ils faire valoir sur le formulaire de leur enfant ?

Les adresses sont essentielles pour le calcul de l’indice composite. Celle qui figure sur le FUI est celle qui a été communiquée à l’Administration et qui doit correspondre à l’adresse actuelle de l’enfant. Si ce n’est pas le cas, il faut l’indiquer sur le FUI. Deux cases sont disponibles pour indiquer un autre domicile : 

1. Domicile du 2e parent :

En cas de séparation, les parents peuvent faire valoir comme domicile de référence le domicile d’un des parents, même si l’enfant n’y est pas domicilié. Dans ce cas, ce domicile remplace le « domicile actuel de l’élève » pour le calcul des distances entre domicile, implantation primaire ou fondamentale d’origine et implantation secondaire visée, ainsi que pour la détermination de l’indice socio-économique du quartier de l’élève.

2. Domicile au moment de l’inscription dans l’école primaire actuellement fréquentée :

Les parents peuvent faire valoir le domicile au moment de l’inscription dans l’école primaire si l’implantation fondamentale est restée la même, alors que le domicile actuel de l’élève ou au moins de l’un des deux parents est différent du domicile au moment de l’inscription dans l’école primaire fréquentée en 2018-2019. Sont donc visés les parents qui ont déménagé sans changer l’enfant d’école.

Ce domicile n’est pris en compte que pour le calcul de la distance entre le domicile et l’implantation primaire ou fondamentale. Pour la distance domicile-implantation secondaire visée et pour la détermination de l’indice socio-économique, c’est le domicile actuel de l’élève ou, s’il a été indiqué, le domicile du 2e parent qui est pris en compte en tant que domicile de référence.


Ne remplissez ces cases que si vous êtes certains que cette autre adresse sera plus favorable pour le calcul de l'indice composite. En cas de doute, n'hésitez pas à contacter le service des inscriptions.

Une simulation du calcul de l'indice composite sera bientôt disponible via l'application Ciri Parents en cliquant ici. Cet outil vous permettra de calculer directement et facilement l'indice composite de votre enfant.


Quelles priorités les parents peuvent-ils faire valoir au moment de l’inscription ?

Les priorités ne sont valables que dans l'établissement de 1re préférence et uniquement durant la période d'inscription. Si votre enfant peut bénéficier d'au moins une de ces priorités, il faut le mentionner sur le volet général.

Pour bénéficier d'une ou de plusieurs priorités, il faut remplir les conditions suivantes :

1. Fratrie : un ou des frères et sœurs, ou tout autre mineur ou majeur résidant sous le même toit, est déjà inscrit dans l'implantation secondaire.

2. Enfant en situation précaire : l'enfant est issu :

- d'un home ou d'une famille d'accueil, pour autant qu'il ait été placé par le juge ou par un conseiller ou directeur d'aide à la jeunesse ;

- d'un internat pour enfants dont les parents n'ont pas de domicile fixe ;

- d'un centre d'accueil organisé ou reconnu par l'ONE.

3. Enfant à besoins spécifiques :

- l'élève était inscrit dans l'enseignement spécialisé et une intégration permanente totale dans l'enseignement ordinaire est envisagée (voyez les modalités avec l'école spécialisée fréquentée par l'enfant) ;

- l'élève est atteint d'un handicap avéré et le chef d'établissement, en concertation avec l'équipe éducative et vous-même, a accepté un projet d'intégration au sein de l'établissement. Le document établi précise les moyens mis en œuvre pour assurer l'accueil de l'enfant dans l'établissement secondaire.

Remarque : les élèves à haut potentiel ou présentant des troubles de l'apprentissage (dyscalculie, dyslexie, dysorthographie, etc.) ne sont pas considérés comme enfants à besoins spécifiques au sens du décret. De ce fait, ils ne peuvent pas bénéficier de cette priorité.

4. Internat : l'enfant fréquentera un internat relevant du même pouvoir organisateur que l'établissement secondaire, ou avec lequel ce dernier entretient une collaboration qui fait l'objet d'une convention.

5. Parent prestant : un des parents exerce tout ou partie de sa fonction rémunérée au sein de l'établissement secondaire.

Pour connaître les documents à fournir pour bénéficier de ces priorités, cliquez ici.

Que doivent faire les parents en cas d’erreur sur le FUI de leur enfant ?

Les parents doivent signaler les erreurs éventuelles constatées dans les champs pré-imprimés par l’Administration au moment de l’encodage du formulaire par le directeur de l’établissement secondaire ou son représentant. Celles-ci seront corrigées sur place à l'aide du logiciel.


Pour en savoir plus sur le volet confidentiel du formulaire unique d'inscription, cliquez sur la flèche.

 

Haut de page

 

Actualités

Consulter son classement

Si votre enfant est concerné par le classement de la CIRI, vous avez la possibilité, à partir du 6...

29 avril 2019: reprise des inscriptions

Qui peut introduire une demande d'inscription chronologique ? Les élèves qui ne disposent d'aucune...

5 avril 2019 : la CIRI valide son classement

La CIRI, qui s'est réunie le 5 avril, a validé son classement. La CIRI a ainsi attribué les 22% de...